Jeudi 13 octobre – 1er jour à Kyoto

Aujourd’hui direction Kyoto 🙂 

Nous avons pris tranquillement le petit déjeuner chez notre hôte qui était plus que gentille ! Repas japonais aussi bon qu’au restaurant 🙂 triste de partir de Nara finalement 😦

Arrivés à Kyoto on a pris un taxi direction l’auberge de jeunesse (jamais vu une auberge de jeunesse aussi propre !!!) puis largage des bagages et c’est partiiiiii! 

Nous avons visité une partie de l’est de kyoto, un premier temple, une relique et un parc, le quartier touristique et commerçant de gion et la rue de pontocho (toute mignonne avec ses lanternes rouges ou blanches). C’était une belle journée.

En prime une dame qui faisait des origamis dans un parc en regardant un artiste de rue / samouraï jouer de la flûte (comme nous) s’est assis à côté de nous sur le banc (en nous demandant en plus) pour nous offrir ses origamis ❤️ TELLEMENT gentille !!!! 

😍

Publicités

Mercredi 12 octobre – NARA, son Grand Buddha et ses bambis (ses dains quoi) 

Nous nous sommes levés à 6h, dans le taxi à 6h45, dans le train avec tous les employés et les écoliers et étudiants à 7h10, à Nara à 8h.

Ça c’est du rendement ! 

Nara est pour l’instant la journée la plus productive, mais aussi la journée qui nous a le plus laminé les pieds. Mais ça en valais la peine. Rien que pour notée ryokan typique ça en valait la peine ! 

(La suite plus tard, on va bientôt prendre notre petit déjeuner) 

Mardi 11 octobre – visite de Himeji

Aujourd’hui nous sommes partis à la découverte d’une petite ville à l’ouest de Osaka, Himeji. En soit la ville n’a rien d’extraordinaire mais on y trouve l’un des plus beaux châteaux du Japon,classé au patrimoine de l’Unesco. La rénovation principale vient de se terminer et seule une infime partie du château reste sous cloche ;).

Arrivés à la gare, le chateau s’impose de lui même, à plus d’un km de là. Il est blanc, comme son emblème le héron, et majestueux ! Plus on s’en approche, plus notre bouche s’ouvre et nos yeux s’equarquillent. Je vais sans doute souvent utiliser le mot sublime, parce que oui ce jō est sublime et vraiment impressionnant ! Il est entouré de nombreux murs, mais d’une ridicule petite douve. En fait la structure hors château est faite en spirale pour plus de facilités de défense lors des attaques (Et de nombreuses cachettes sont disposées en dehors et dans le château pour attaquer l’ennemi par surprise, ça devait être bien degueulasse leur affrontement ….). Évidemment il y a de nombreux jardins dès que nous passons la muraille principale. À l’ouest du château se trouve une structure toute en longueur, une sorte de grand couloir (de 1km), indispensable au bon fonctionnement d’un château apparement. Il pouvait servir autant de lieu de défense que de lieu d’habitation pour des invités. C’est très agréable et la vue de part et d’autre est sublime (Ben oui). 

Le château en lui même est énorme, il en impose réellement. Pour le visiter il faut enlever ses chaussures et se balader en chaussettes. Je trouve que pour le préserver c’est ce qu’il y a de mieux ! Et pour te reposer les pieds c’est le top du top ! Donc une fois en chaussettes, on déambule dans ce sublime château de bois, ET LES MONTÉES EN ESCALIERS COMMENCENT ! De prime abord c’est sympa, on dirait des échelles très améliorées c’est rigolo… mais faut les redescendre par l’autre côté après ! Quand on voit les autres on se dit que ça va pas être coton…(surtout pour Will Et son 46…). Mis à part de petit détail l’intérieur du château est vraiment incroyable avec ce bois si bien entretenu, et la vue par les multiples fenêtres est magnifique ! Au dernier étage (c’est très haut) se trouve un petit temple, on peut y faire une offrande, prier et sonner la petite cloche. Puis on entame la descente assez périlleuse. À la fin de la visite on a le droit de remettre nos chaussures, qu’on avait quand même trimballer tout le long dans un sac (oui quelqu’un est payé pour replier les sachets et les remettre à l’entrée de la visite). On se retrouve dehors sur une grande place en face du château, prêts à se dévisser la tête pour le voir en entier. Pfiiiouuuuu c’est SUBLIMISSIME ! Himeji-jō est si immaculé, mais pour le rendre encore plus blanc certaines tuiles sont peintes en blanc ! Il paraît encore plus grandiose est lumineux avec les rayons du soleil. 

C’est magnifique …. vraiment ! 

À la fin de la visite du Himeji-jō, nous sommes allés dans les anciennes maisons et jardins des samouraïs, a l’ouest du château : le koko-en (en veut dire jardins). Et là … wahouuuu! C’est immense, c’est magnifique… Je mitraille les environs avec mon appareil photo, j’en prends plein les yeux. Je suis au paradis des jardins ! On déambule dans ces lieux sublimes qui suivent une harmonie bien calculée, mais tout semble si naturel …! Les jardins se suivent mais aucun ne se ressemble ! On a même vu des jardiniers couper les mauvaises herbes aux tout petits ciseaux (coupe de cheveux pour mousse ou herbe!). Dans le KIKO-en se trouve une maison de thé, on a eu du mal à la trouver mais ça en valais la peine. Deja la vue est sublime et le the matcha est servi de façon cérémoniale avec une petite sucrerie, représentant une feuille d’érable orange, tombée de l’arbre. Magique ! 

Nous avons ensuite quittés ces lieux pour manger notre déjeuner à 14h30 (bonne moyenne) : un délicieux bol de nouilles (grosses nouilles) faites maisons par une petite institution là bas -> Menme , nouilles SOBA! Il y a plusieurs variantes, j’ai pris la spécialisé maison, à « plonger » dans un sauce très bonne, agrémentée de plein de petites choses (dont des petits oignons et du gingembre). Excellent !!!

Puis nous sommes rentrés à Osaka, un peu de repos à l’hôtel.

Pour le soir, direction Dōtonbori est ces lumières ! À côté, NYC peut vraiment se coucher. Ce quartier est dingue! Il y a de la lumière partout, ça sent la bouffe quasiment partout, il y a un tas de magasins, et un tas de japonais sont devant leur boutique ou leur restaurant pour te racoler et t’y emmener. C’est complément dingue mais ça vaut vraiment le retour ! J’y ai mangé des boulettes de poulpes, une autre de leur spécialité ! Mais attention, même si tu prends à emporter, tu dois t’asseoir sur un banc pour manger ! Ah ces japonais ❤️

À demain !! 

Lundi 10 octobre – OSAKA !

Osaka est une ville très urbanisée. C’est con à dire comme ça mais en fait à part le parc du château, c’est du béton partout ! 
Des temples et sanctuaires sont perdus de ci de là entre les buildings, merci lonely planet de les mentionner. 
C’est une ville qu’on aime ou qu’on déteste. Elle est énorme, grise, mais pas morne. Je préfère tokyo mais Osaka m’eblouie ! Elle pétille et garde ses traditions! En allant au château nous avons eu la chance (oui encore ;)) de pouvoir assister à des combats de kendo, puis à la demi finale en partant. C’était magique!
Osaka jō (le chateau d’Osaka) a été détruit de nombreuses fois, puis reconstruit maintes fois. Entre les anciennes guerres (une au printemps, une en hiver) à partir de 7e siècle, et la 2e guerre mondiale, ça fait beaucoup. Avant cette époque du château que nous voyons, le palais impérial était plus grand, mais beaucoup moins haut. Il s’étendait en un très très grand rectangle de 1,5km, d’après les recherches archéologiques d’un docteur en histoire et archéologie japonais (merci le musée). Sous le musée d’histoire d’Osaka se trouve une partie des ruines de l’ancien palais impérial et des habitations de l’époque. 
Osaka jō donc s’étend maintenant dans un immense parc, où les maisons rt les domaines ont été réhabilités ou reconstruits. Dans ce parc le sport se pratique à peu près à tous les coins. Le château lui même est entouré de douves peu profondes (donc tu te fracasses bien au fond vu la hauteur des ponts et de murs) ainsi que de très hauts murs. Puis il s’élève en plein milieu, l’équivalent de 16 étages (qu’on a monté à pied ….). Il est MAGIQUE ! Comme dans les films, les anime, et les reportages. C’est sublime, t’as envie de rester devant toute ta vie pour admirer cette beauté. Même si les feuilles ne sont pas du tout aux couleurs de l’automne (mais d’une fin de printemps ou d’un été bien sonné) la luminosité est parfaite, rend parfaitement au château sa beauté, peut-être même plus avec ces couleurs.
Nous avons passons 1h à l’intérieur à essayer de comprendre son histoire et celle des différentes familles qui se sont battues contre ou pour ce lieu. Autant dire qu’on est ressorti presque aussi ignorants qu’à l’entrée. 
Nous sommes ensuite allés dans le musée qui se trouvent à 15 minutes à pied du château. Le bâtiment est très moderne et à chaque descente d’escalator on a une vue sur le parc ainsi que le chateau. Le problème c’est qu’on ne parle pas un mot de japonais est que l’anglais y est très peu présent, mais on a quand même bien profité de ce musée.
Puis direction un des temples un peu paumé de la ville, avec un arrêt entre temps dans un restaurant rapide japonais (on y mange sain, ça change du macdo) entourés d’otoctones. En fait c’est un temple sanctuaire, avec une brocante aux livres dans 2 de ces allées. Nous étions les seuls occidentaux (mis à part un expat). Ce temple est énorme et évidemment il est spectaculaire. Nous avons fait le rituel du lavage des mains puis nous sommes sortis en le saluant. On se sent un peu bête mais c’est le respect du lieu. 
Toujours en marchant nous sommes allés dans le temple le plus paumé de la ville. Il est vraiment caché entre de nombreux buildings et on peut le traverser à n’importe quelle heure de la journée ! Magnifique à nouveau ! 
Rtime près ces temples nous avons traversé la gare pour aller vers le « Umeda Sky Building », une sort « d’arc de triomphe géant » tout en béton et en verre . On monte tranquillement jusqu’au 39e étage en ascenseur, accueillis toujours par de très sympathiques japonais. Puis on paye 1000¥ pour monter en haut du « jardin suspendu » (plateforme panoramique en béton) grâce à un escalator qui monte (et descend ensuite) totalement dans le vide, entre les 2 tours du building. Sachant que l’ascenseur est totalement transparent (à part le sol). De quoi faire flipper non ? Arrivés tout en haut vous pouvez y rester autant de temps que souhaité. La vue est splendide. Osaka est énorme…!!
Nous sommes ensuite allés dans la gare pour flâner, magasiner et surtout aller….au………….CENTRE POKÉMON !!!! Il faut passer par là, même si c’est pas oufissime. En joueuse depuis 15 ans (voir plus ?) j’ai fait une razzia de pikachu (JE plaide coupable 😂).
Le soir est bien avancé, il se fait faim ! Grâce à notre guide, on est allés dans un bistro qui fait les galettes typiques de la ville : galettes aux choux ! On était de nouveau les seuls touristes. Les serveurs vous font la cuisson en direct sur des plaques en face de vous. C’était top! Le tout avec une bière, génial quoi! 
À demain !

Dimanche 9 octobre – Asakusa avec Haruka ❤️

Aujourd’hui nous avons la chance et le plaisir de rencontrer une amie de Fred (qu’elle a rencontré pendant son année à Epcot-Disney à Orlando), Haruka ! Tokoïte et travaillant en plus dans l’office de tourisme de Asakusa 🤗. Oui on est chanceux ! 

Haruka est une vraie japonaise, elle sourit tout le temps, se plie en 4 pour toi, s’excuse d’avoir à peine 1 minute de retard et est plus qu’adorable. Elle nous a donné le plus d’explications possibles sur le temple Senso-ji, sur les coutumes, sur les stands de nourritures, sur les magasins, sur les habitudes etc …. on a même eu la chance tous les 3 de voir un mariage traditionnel à côté du temple. C’était magnifique ! Dans le temple, on a fait chacun un vœu et j’ai tenté ma « good » fortune dans le temple réputé le moins chanceux….Et j’ai eu Le 2e niveau de chance le plus élevé ! Lucky meeeeee! Si le petit papier te souhaite peu de bonnes chances il te dira quand même comment accéder à ton bonheur, mais pour rompre la malchance, et laisser ta malchance derrière toi, il suffit d’accrocher ton petit papier à un panneau de bois, dans le temple. Malgré la pluie drue le lieu reste sublime! Et au moment d’arriver dans le jardin, la pluie a cessé ! Ensuite Haruka nous a emmené dans les ruelles autour, qui gardent le charme de l’authenticité ! On a acheté des petits souvenirs puis on s’est dirigés vers un owl café ! Oui un café à chouettes !!!  Pole dans Harry Potter !! C’est 600 à 900 ¥ l’entrée et pour 100¥ on peu avoir un refill à volonté de café ou matcha etc …. 

Avec ce moment cute, on a continué à vadrouiller puis il se faisait faim ! Du coup, elle nous à emmené dans un restaurant de vrais sushis, avec le tapis roulant et les 2 chefs qui te préparent tes sushis à la demande. Poissons hypra frais et en dessert des énormes grains de raisins qui avaient franchement la tronche de quetsches!! Tout ça pour un prix dérisoire à 2 de 20€ ! Matcha évidemment à volonté ! Le rêve ! 

Il était temps pour Haruka d’aller travailler ! Elle nous a quand même emmené au dernier étage du bâtiment où on a pu avoir une très belle vue sur le marché en contrebas avec le temple à son bout, ainsi que la tokyo sky tree et le gros caca doré du super dry hall. On a dit au revoir à Haruka, qu’on va revoir le 19, avec une belle surprise pour nous le soir ! J’ai hâte ! 

On a ensuite flâné vers le bord de l’eau où on s’est assis une bonne heure pour admirer la tour et les bateaux.

Ensuite de retour au ryokan pour prendre le taxi direction la gare vers Osaka.

Le Shinkansen nous permet de faire  Tokyo-Osaka en 3h, on sent les accélérations mais alors c’est tellement confortable ! Et propre ! La SNCF peut en prendre de la graine !!!! 

À demain pour une journée à Osaka ! 

Tokyo – samedi 8 octobre 

Notre ryokan est réellement sublime. 

On a décidé d’enfiler nos yukatas et nos sandales (trop petites pour Will et trop grandes pour moi) pour descendre au petit déjeuner, qui se prend dans le petit restaurant du ryokan. Les mets sont préparés par la grand mère :). Nous avons choisi le petit déjeuner japonais. Une fois assis on nous amène du thé vert aka le matcha 🍵 (comprenez matcha dès qu’il y a écrit green tea au Japon) ! On peut en boire à volonté et c’est vraiment topissime ! Quelque soit la boisson ou l’endroit le green tea sera toujours du matcha ❤️. Donc on nous sert le thé et pendant 5 minutes on a le temps de se demander pourquoi sur notre plateau dans un récipient à couvercle de leur taille se trouve des algues (celles qui entourent les sushis) séchées et rectangulaires (les algues emballées dans un film plastique), comment on va pouvoir attraper ça avec des jolies baguettes et au final, c’est quoi le petit déjeuner japonais ?! Et bien ce matin là il s’est composé d’une soupe miso dans un bol tout simplement magnifique (oui tout est beau là bas), du riz collant, des patates douces sans être oranges (je ne connais pas cette sorte de patate), du poisson frit et des légumes vapeurs confits (tout ça oui), du chou (j’avais l’impression de manger une micro choucroute …) et une petite omelette toute compacte. Bref c’était excellent. Et le tout en petites quantités :). Alors en fait pour les algues, on prend une tranche d’algue dont on trempe une face dans la sauce soja puis on la pose sur le riz et avec un mouvement de baguette on enrobe une boulette de riz et on gobe :). Et on a un refill de matcha évidemment ! MIAM!

Aujourd’hui nous sommes allés direction UENO et son parc. Malheureusement la pluie et les averses étaient de sortie donc nous avons commencé par le grand et majestueux musée de Tokyo (qui comporte 5 bâtiments dont des maisons de thés dans son jardin (fermés à cause des averses orageuses *boude*)). Je ne parlerai pas du musée. Il faut y aller soi même pour apprécier ;). Nous avons mangé dans un des bâtiments du musée, à cause de la pluie ☔️, à part le matcha c’était pas transcendant. Pendant qu’on mangeait la pluie c’est enfin arrêtée. Parfait timing ! 

Direction le parc d’ueno à proprement parlé avec ce jour là un grand marché aux puces ! Sympa ! On en a profité pour faire un peu de chasse aux Pokémon (merci le poket wifi hihihi). Ce parc est parsemé de temples et de statues (ils ont quand même réussi à y mettre un Starbucks, mais le breuvage le plus populaire reste le matcha, les japonais restent vainqueurs). Vers le sud du parc se trouve un grand lac coupé en 2 par une route. Le lac le plus au nord est traversé par un pont (plein de stands ambulants de nourriture) nous amenant à un temple. Ce lac est complètement recouvert de nénuphars géants (ils font ma taille), j’imagine la beauté du lac quand les lotus éclosent ! C’est incroyable ! Le 2e lac est beaucoup plus fun, on peut y faire du pédalo ou de la parc pour 600¥ pendant 30 minutes. C’est vraiment l’fun même si c’est petit !

Ensuite nous avons pris un train JR jusqu’à la gare principale TOKYO STATION. De la gare nous sommes montés au 7e étage du Shin Manourashi building pour apprécier un thé froid et un goûter devant une vue magnifique sur la gare, les buildings et le jardin du palais impérial. Comble du bonheur il faisait soleil. Nous avons fait les gourmand : Will avec un teddy bear au chocolat très intense et une glace rhum raisin, mois avec un pancke aux fruits et sirop d’érable. Enfin quand je dis pancake je devrais plutôt dire gros gâteau de pâte à crêpe que Will m’a aidé à manger parce que c’était énooooorme !!! 

Ensuite direction ginza et la folie du shopping, surtout de luxe, avec des lumières partout, de bruit et plein de monde. New York à côté c’est du pipi de chat ! 

Après cette longue journée nous sommes rentrés à l’hôtel en taxi. Et j’ai profité de 30 minutes dans le petit onsen du ryokan, avec vu sur la Tokyo sky tree. Pour finir cette journée en beauté, nous sommes allés manger dans un isakaya, entourés d’otoctones ! C’était tellement biiiiien ! Et tellement bon !!! 

Une merveilleuse journée 🙂 

We take off 

Jour J ! 

J’écris depuis l’avion.

Emirates est quand même une super compagnie ! Tout est fait pour qu’on soit à l’aise et confortable même en classe économique 😁

On est bien partis à l’heure, personnel vraiment génial ! 

6h de vol = manger/film/manger/film/goûter/séries 

Le prochain vol risque d’être beaucoup moins agréable 🙁

See you 

Chez Emirates quand il fait nuit le plafond s’illumine comme des millions de petites étoiles 😍🌌

Nous voilà arrivés à dubai, 32 degrés à minuit, normal. Heureusement que l’aéroport est climatisé hein 🙂

Bon dubai international airport c’est un supermarché géant… avec des vrais palmiers 🌴 c’est kitch 😉 

Arrivés à Tokyo complètement HS ! Direction la gare en train super rapide puis vite dans un super taxi pour l’hôtel. Et grooooos dodo 😁

À demain !!!

Au pays du soleil levant

Konichiwa !

Nouvelle destination lointaine (très lointaine, vraiment, vu le nombre d’heures que nous allons passer dans l’avion), à 2 cette fois-ci 🙂
Le Japon est depuis longtemps une de nos destinations de rêves. Et de curiosité. Nous allons à la rencontre d’un peuple totalement différent de nous, les européens (de l’ouest), d’une langue et d’une écriture que nous ne connaissons pas et de paysages presque inconnus (entre les arbres et l’architecture, presque tout diffère de ce que l’on connait vraiment). Nous sommes de grands amateurs de thés (grand crus ou non) japonais et de tout ce qui entoure cette boisson (cérémonie etc…), de mangas (surtout lui), de geekerie nippones, de J-pop (un moment de folie passagère), de pokémon, etc… Mais aussi avides de découvrir pour de vrai les japonais et leur façon de vivre, les temples et les palais, les jardins et sanctuaires, la folie de Tokyo et Osaka ainsi que la quiétude de Kyoto, Nara et Himeji. Les contrastes au japon ne manquent pas. On a tellement hâte !

Après des mois de préparatifs nous y sommes presque ! Ouiiiiiiiii !!!

A bientôt 🙂